Mariage, Headship, et la définition figurant à l"appel de la femme ?? une perspective biblique

Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant grâce à Dieu le Père par lui. Grâce à la sagesse de cet avertissement maris et les femmes chrétiennes peuvent gagner un très grand volume de vérité extrêmement important qui est applicable à la vie quotidienne marié. Ceci est possible parce que nous avons appris que Dieu dans sa sagesse a créé la relation de mariage pour refléter la relation du Christ et de l'Église. Par conséquent, la mise en garde et de la sagesse de l'Ecriture qui est parlée à l'égard de l'église peuvent être considérées comme la sagesse qui se rapportent à une femme. Écritures que l'on parle en référence au Christ peuvent être consultés en ce qui concerne un mari. Car le mari reflète Christ, la femme reflète l'Eglise. Par conséquent, lorsque le croyant est commandé de faire toutes choses au nom de Jésus, la sagesse en miroir de c'est que la femme est ordonné de faire toutes choses au nom de son mari. Même comme il a été dit depuis le début, qu'elle a été créée comme une aide compagnon, à son mari.
L'application de la sagesse de cette vérité peut être installé dans toute situation et donnera des indications claires quant à la configuration de l'attitude et le comportement de toute femme. Dans une génération où les cœurs des femmes pieuses crient à comprendre les paramètres de la féminité divine, cette sagesse restera comme une aide monumentale. Pour en bref, il peut être mis de cette façon. Comme le croyant se comporte devant le Seigneur Jésus, la femme se comporte devant son mari.
Examinons les fonctionnalités de la relation entre Christ et le croyant
Christ est dans le ciel. Il ne corporellement sur la terre, mais plutôt par les règles Esprit Saint Christ dans le cœur des siens. Il est pas présent à chaque instant être à côté de tout croyant de dicter à lui le chaque mouvement qu'ils devraient faire. Au contraire, le croyant, possédant le Saint-Esprit au moyen de promesses de Dieu, les commandements de Dieu, et les exhortations des prophètes et des apôtres trouve son chemin dans le monde. Nous appelons cela étant conduit par l'Esprit. Le croyant est un individu libre qui est sous le gouvernement du Seigneur Jésus, et de son cœur les deux souhaits et presse pour faire la volonté du Seigneur Jésus, agissant selon la compréhension et la conviction de cœur qu'il possède. En bref, le croyant est comme un intendant. Être sous commission du Seigneur, mais libre de travailler sur les détails de sa vie selon sa propre compréhension et le choix dans tellement comme il le fait dans les lignes directrices de la parole du Seigneur. Par conséquent, le croyant est vu chez les hommes comme possédant sa propre souveraineté, mais en vérité, le croyant est pas souverain lui-même, mais dans son cœur est complètement soumis au Seigneur Jésus.
Telle est la voie d'une épouse
La convocation d'une femme a été instituée par Dieu pour être un reflet de la vocation du croyant. La femme est censée fonctionner sous l'appel et le gouvernement de son mari, mais à l'intérieur de ces paramètres, on entend par Dieu pour être libre de vivre et d'exprimer sa personne individuelle et des cadeaux. Même que quand une personne non sauvée vient au salut de Jésus, cela ne signifie pas que cette personne quites étant qui il est, mais plutôt que la personne change le dévouement de sa vie de l'auto centrée à Dieu centré. La personne maintenant enregistrée a toujours préférences personnelles, les aptitudes personnelles, et des cadeaux, et des objectifs dans la vie. Bien que les attributs personnels seront influencés par l'expérience du salut, le nouveau croyant ne sera certainement pas cesser d'être qui sa personne de base est parce qu'il est devenu un chrétien. Même ainsi la vie d'une femme est son est à vivre, mais pour plaire à Dieu et être le reflet d'un croyant comme elle est censée être elle doit renoncer à une auto centrée accent dans la vie et prendre une orientation de vie qui est en ligne avec son mari et son but et d'appeler à la vie. Car elle est sa compagne. Le second fait d'être particulièrement un l'aide de montage dans la vie.
Dans la première partie du siècle dernier, il y avait un mouvement d'un pied en Amérique appelé Mouvement Suffrage de la femme. Il était une tentative humaniste de répondre à la réalité que beaucoup d'hommes dans la société se sont comportés envers les femmes dans une auto centrée, oppressive, et d'une manière dominatrice. Les hommes qui se trouvant dans le lieu de headship sur la femme, ou les femmes de leurs ménages exploités en dehors de l'esprit du Christ, et cette auto centrée mode de fonctionnement de leur headship écrasèrent les membres féminins de leur famille. S'il vous plaît noter que je ne dis pas un instant que headship mâle ne va pas, en fait, headship mâle est tout à fait raison, mais il doit fonctionner dans l'esprit du Christ. En raison du mouvement de suffrage de femme du 19e amendement à la Constitution des Etats-Unis a été adoptée qui a donné le droit juridique de l'égalité headship aux citoyennes des États-Unis. Cet être montré en ce que toute femelle adulte a maintenant le droit de vote lors d'une élection civile. Le passage de l'amendement constitutionnel 19 avéré être un point d'une longue lignée de dégradations dans la société américaine de début, à la fois dans la communauté civile et religieuse, et ont servi à créer une grande confusion et les perturbations dans la vie familiale, en ce que par décret efficacement volte-face le Dieu ordre donné de la famille.
La multiplication extrême de la pratique de travestissement comme démontré dans la plus grande partie de toutes les femmes en Amérique du pansement dans le pantalon comme le ferait un homme. La femme ne doit pas porter ce qui pertaineth à un homme, un homme ne se mettre sur le vêtement d'une femme: pour tout ce qui le font sont en abomination à l'Éternel, ton Dieu.
La pratique de ne divorce pour faute et le divorce en général, qui est près de 70% des mariages premiers temps.
Le fait que près de 50% de tous les jeunes américains vivent maintenant ensemble en dehors de l'alliance du mariage.
La pratique d'utiliser le contrôle des naissances à la taille en bas de la famille, plutôt que d'inviter les enfants comme une bénédiction de Dieu et un moyen d'augmenter son royaume. La pratique de ce qui dans mon esprit incarne l'esprit de l'avortement.
L'augmentation supérieure à l'infidélité conjugale et la pornographie. Ces vices ont très directement été habilités par le mouvement de suffrage de la femme et l'introduction du 19e amendement qui ont travaillé à demasculinize hommes. navire chef et la responsabilité vont de pair, alors quand nous avons en tant que nation a enlevé le droit légal pour un homme d'exercer Headship beaucoup d'hommes tout simplement assez efforçant de remplir leur rôle en tant que maris et les pères responsables et a commencé à jouer. Par jeu, je veux dire ils ont simplement vérifié de supporter le poids de la responsabilité de la virilité, et sur une plus grande échelle et plus grands se rend simplement quelque plaisir est venu. Cela a été à bien des égards l'image du mâle américain, de plus en plus, puisque le passage du 19ème amendement.
Les femmes qui quittent la maison pour poursuivre une carrière à la négligence, ou même la destruction de l'unité familiale.
Les personnes âgées sortant de l'unité de la famille à vivre dans un logement du gouvernement.
Ces vices et plus ont jailli de, ou ont été renforcées par l'introduction du 19e amendement, en ce qu'elle a servi à démasculinisation la personne de sexe masculin, ce qui provoque la confusion en référence au Dieu ordre donné de l'autorité dans la maison. Encore une fois, le 19e amendement a été un effort humaniste pour répondre à un problème spirituel. Le problème étant que les hommes a négligé de chercher le Seigneur pour exploiter leur headship sur les femmes dans le Christ la même manière, mais pour la femme d'usurper son headship et appelant au moyen du droit civil ou de toute autre manière a ensuite été, et est encore aujourd'hui un impie action. La réponse qui permet l'expression totale de la vie d'une femme est pour les hommes en général d'opérer headship sur les femmes en général, comme Christ le fait sur l'Eglise, et les maris et les pères en termes notamment d'opérer headship sur leurs ménages, même comme Christ le fait sur son propre Ménage.
La question de l'égalité des sexes a été demandé et se sont battus sur par beaucoup. La réponse à cette question est oui, ils sont égaux, et non, ils ne sont pas égaux. En référence à la peine devant le Créateur les sexes sont complètement égaux. Le Puissant n'a pas fait une partie de sa création avec plus de valeur qu'une autre partie. En référence à ce qui est dans les battements du cœur des hommes, je vais vous dire que un homme avec toute étincelle appréciable de la virilité considère que la valeur des femmes, et leurs enfants comme supérieur à sa propre vie. Cela est répondu par la volonté que les hommes ont montré à travers les âges pour combattre et mourir pour l'amour des femmes et de leurs enfants. La plupart des hommes ne vont pas à la guerre pour leur propre bien, mais pour le bénéfice de ceux qu'ils aiment. C'est juste à plat une réalité. En référence à headship, la réponse est n ° hommes et les femmes ne sont pas égaux. Ils ont été créés inégale. L'homme a été créé pour être en headship sur les femmes, et dans cette position pour être le plus grand serviteur dans la relation. S'il vous plaît examiner avec moi cette question. Est-ce le croyant égal au Christ? Je voudrais répondre à cette question de cette façon. En référence à la valeur de Christ évidemment pensé que la vie des croyants étaient plus importants que les siens, car si nous étions encore pécheurs et son ennemi, le Christ est mort pour nous. Dans cette action, le Christ a montré qu'il considérait notre valeur supérieure à la sienne. Pourtant, en référence à Headship Il est nommé Seigneur de tous. Nous qui sommes son action dans son gouvernement, mais lui seul est nommé Seigneur des nations.
Certains des paramètres les plus fondamentaux du droit de Dieu et la sagesse que les femmes doivent fonctionner à l'intérieur
La question a été posée sous une forme ou une autre d'innombrables fois, ?? Quel est le rôle et la vocation d'une femme, ce qui, ou que peut-elle pas faire dans le monde d'un homme ??? Pour demander ce que le lieu et la vocation de la femme est, est une très bonne question. Pour en cherchant à répondre à cette question vous sera aux mêmes de répondre aux questions de temps relatives à la dynamique des croyants appelant dans le Seigneur. Je crois que cette question reçoit une réponse très affectivement par le principe de ce que nous avons discuté. Elle est le bienvenu pour faire tout ce qu'ils choisissent de faire cela ne résiste pas en violation de certaines lois fondamentales qui se rapportent à la vie de la famille, le mariage et la maternité. Même en tant que croyant est libre dans la vie pour poursuivre quelle que soit la direction qu'il voudra peut-être, en tant que ses actions ne sont pas contraires aux lois de Dieu, ou la conviction particulière de l'Esprit Saint à sa vie.
Elle doit agir dans l'obéissance à son mari. L'obéissance de l'épouse à son mari est l'image de l'obéissance du croyant au Seigneur.
Elle ne peut pas être dans un lieu d'enseigner les préceptes de base de la vie et la piété des hommes, ou l'usurpation de l'autorité des hommes en général, ou son headship mâle immédiat. Pourquoi? Cette action exprime l'image d'un croyant enseignement du Seigneur Jésus, et le croyant au pouvoir de sa propre vie, plutôt que de soumettre au navire de la règle du Seigneur Jésus. Cette image ne doit jamais être! Il exprime une image impie et diffamatoire.
Si elle est une femme mariée de son devoir devant Dieu et un mari est d'avoir des enfants et de guider la maison. Par conséquent, il a une très haute priorité. Cette sagesse peut être tirée de l'Écriture depuis le début de celui-ci à la fin de celui-ci, mais est encapsulé dans une seule Ecriture écrit par l'apôtre Paul de la première église de siècle. Je veux donc que les jeunes se marient, les enfants d'ours, guide la maison ...... Tant que cette priorité est remplie, la femme est libre de faire ce qu'elle voudrait avec son temps et ses énergies.
Mon expérience est que un homme pieux est très heureux de voir les femmes de sa fonction de maison à la pleine mesure de leurs capacités et leurs désirs, dans la mesure où ils sont dans les paramètres de leur Dieu appelant donné. Tout comme Christ est très heureux de voir tout croyant fonctionner dans toute la mesure de ses capacités, dans la mesure où ils le font avec dans le respect de la parole de Dieu.
Donc Cher Femme, ce que jamais vous faites, demandez-vous, ?? Est-ce que je fais cela au nom de mon mari? Est-ce l'action, ou action proposée dans les limites de ce que je sais à ce qu'il veut faire? Est-il après l'esprit de du caractère, et les objectifs de mon mari ??? Si vous étudiez votre mari en tant que croyant doit étudier le Seigneur Jésus, vous apprendrez ce que les battements de son cœur est. Vous apprendrez ce qui lui plaît et ce qui ne lui plaît pas. Vous apprendrez ce qu'il est que Dieu a mis dans son cœur à faire et de parler dans la vie, et ce faisant vous permettre de fonctionner de manière très efficace avec une grande indépendance. Pour la plupart des cas l'homme qui a une femme fidèle est pas pressé à ?? verser de l'eau sur le feu ?? de son expression personnelle et les capacités. Pour faire cela ajoute rien pour lui. Car, en vérité, il a besoin de son aide dans la vie, plus il aime la voir remplie dans ce qu'elle veut faire. Pour la vie d'une femme est comme une plante à fleurs. Il est le plus beau lorsque son en pleine floraison, et dans un tel cas, offre la promesse d'être beaucoup plus fructueuse. Pour un homme est vraiment un benêt qui ne figure pas sur la réalité fondamentale que quand une femme dans son foyer est malheureux qu'elle affecte négativement tout le monde. Mais, quand elle est content et heureux, la vie est meilleure pour tout le monde dans la famille. Examiner attentivement les Proverbes 31 femme. Elle est un bon exemple d'une vie très laborieuse et féconde, mais une vie sous l'autorité.